Inscription

La période d’inscription et de soumission de résumé est ouverte !
Que vous soyez étudiant·es, professeur·es ou employé·es, nous invitons tous ceux et celles voulant participer au eCAF 2021 à s’enregistrer sur notre plateforme Oxford Abstracts.

Inscription

Celle-ci restera ouverte du 17 mai au 30 septembre 2021.

Lors de votre inscription au congrès Armand-Frappier, veuillez choisir la thématique de recherche correspondant au bon axe. Si votre thématique de recherche ne rentre pas dans ces catégories, choisissez la plus appropriée selon vous. Si jamais le comité d’évaluation juge que votre projet fait partie d’une autre catégorie, il pourra le déplacer sans que cela affecte votre chance d’obtenir un oral ou de présenter une affiche selon votre choix.

  • Infections et immunité:

Cette thématique se concentre sur la compréhension du système immunitaire et des mécanismes d’action des divers agents infectieux afin de définir de nouveaux moyens de lutte contre les infections et de diminuer l’apparition de nouvelles maladies infectieuses liées aux activités humaines et animales. Cet axe est composé de sous-thématiques telles que les interactions hôte-pathogène sur les plans moléculaire et cellulaire, les fonctions et régulation de la réponse immunitaire (mécanismes de régulations, les réponses inflammatoires et antimicrobiennes ainsi que les pathologies associées à leurs dérèglements…), les maladies infectieuses et salubrité (maladies alimentaires, la santé animale et les risques zoonotique, développement de technologies pour la détection, le diagnostic et l’élimination de contaminants…).

  • Microorganismes et Biotechnologie :

Cette thématique vise à l’amélioration de la santé et de l’environnement et comprend trois sous-thématiques qui sont la microbiologie de l’environnement (lutte aux insectes ravageurs, innocuité alimentaire, biodégradation de polluants, géomicrobiologie, pistage de la contamination fécale dans les eaux…), mécanistique bactérienne (fonctionnement de la communication intercellulaire, mobilité et formation de biofilm, développement de nouvelles stratégies de lutte contre les pathogènes…) et biotechnologie (développement de nouvelles technologies et bioprocédés dans l’agriculture, le traitement des eaux usées, les industries forestières et celles des produits dérivés).

  • Nouveaux agents thérapeutiques et préventifs :

Cette thématique vise à comprendre le mécanisme d’action et identifier des cibles pour le développement d’agents thérapeutiques potentiels contre le diabète, le cancer, les maladies infectieuses, neurodégénératives et cardiovasculaires en utilisant des techniques biochimiques, moléculaire et cellulaire. Elle vise également à la mise au point de technologies visant un meilleur dépistage ou diagnostic des maladies, à l’identification des habitudes de vie ou de molécules naturelles permettant de prévenir certaines maladies ; au développement de vaccins, d’agents antibiotiques ou antiviraux et d’autres molécules pour lutter contre différentes pathologies causées par des virus, des bactéries ou des parasites ; et enfin, au développement d’outils pour détecter la présence d’agents pathogènes.

  • Toxicologie et épidémiologie environnementales :

Cette thématique vise à étudier les xénobiotiques variés causant des problèmes de santé ou de contamination environnementale et comprendre leurs effets sur l’organisme humain. Elle vise également à étudier les liens qui unissent habitudes de vie, environnement et facteurs génétiques à différentes pathologies. Elle comprend trois sous-thématiques, dont facteurs environnementaux et hérédité sur le développement de cancer (compréhension des mécanismes impliqués dans différents cancer, régulation et expression des gènes impliqués dans l’oncogenèse, effet des contaminants environnementaux sur le développement des cancers…), effet de l’environnement sur la santé (développement du fœtus, l’infertilité et diverses pathologies comme les maladies neurodégénératives…) et l’épidémiologie (effets nocifs d’agents agresseurs physiques ou chimiques sur l’être humain, identifier les causes potentielles du cancer, du diabète, de l’asthme, de la sclérose en plaques ou de maladies cardiovasculaires afin d’établir des stratégies préventives…).